Mémoire de l'Organisation
(Walsh Ungson)

Centre de Connaissances

   

Acquisition, Conservation et récupération de l'information dans une organisation. Explication de la Mémoire de l'Organisation de Walsh et Ungson. ('91)

Sommaire

Premium

Mémoire de l'Organisation (Walsh, Ungson)

Qu'est-ce que la Mémoire de l'Organisation ? Description

La méthode de la mémoire de l'organisation de Walsh et Ungson est une technique qui peut être utilisée pour la retenue, l'acquisition, et la récupération de l'information dans une organisation.

Walsh et Ungson suggèrent que la structure de la mémoire de l'organisation puisse être classifiée en six « réservoirs de stockage » d'information  :

  • Individuels,
  • Culture (histoires, modèles mentaux),
  • Transformations (les divers processus et procédures),
  • Structures (les rôles dans l'organisation),
  • Écologie (ajustement physique de l'organisation), et
  • Archives externes (documentation d'information).

La mémoire de l'organisation se rapporte à l'information stockée de l'organisation qui peut être utilisée pour les décisions actuelles. Elle n'est pas stockée de manière centrale, mais distribuée au travers des différents services où elle est conservée.
Le modèle aide des dirigeants de HRM à améliorer les chances d'une organisation d'exploiter mieux son potentiel de mémoire, en formant et en influençant ces zones de mémoire.

Origine de la Mémoire de l'Organisation. Histoire

Il y a plusieurs savants contemporains qui éditent leurs travaux concernant la mémoire de l'organisation. Mais il est clair que les origines de ce concept sont basées sur les travaux des savants du début du vingtième siècle tels que Durkheim et Vygotsky. Selon Wexler (2002), la notion de mémoire de l'organisation provient des travaux de Durkheim et de son protégé et a été construit sur le concept de la mémoire collective. Spender (1996) affirme que la mémoire de l'organisation est inextricablement liée aux travaux de Vygotsky et de la théorie de la construction sociale. Il avance l'argument selon lequel les activités socialement intégrées précédent le développement de la conscience individuelle (P. 71). Walsh et Ungson (1991) citent les travaux de March et Simon (1958), qui posent le principe que la mémoire d'une organisation ou d'une institution peut être logée dans les principes et procédures. Cette caractéristique de conservation peut également avoir des conséquences négatives. Walsh et Ungson (1991) citent également les travaux de Starbuck et Hedberg (1977), qui affirment que des éléments structurés tels que les rôles peuvent faire du mal à une institution, quand leur efficacité s'érode au cours du temps et qu'ils deviennent réellement des freins au changement.


Utilisation du modèle de Mémoire de l'Organisation. Applications

  • Ressources Humaines
  • Gestion des Connaissances

Points forts du concept de Mémoire de l'Organisation. Avantages

  • Donne un cadre simple pour guider les efforts de RH en améliorant la gestion des connaissances.
  • Permet aux institutions de bénéficier de l'historique d'information et des leçons d'apprentissages. En dépit de la nature passagère de l'adhésion organisationnelle (Berthon, Pitt et Ewing, 2001).
  • Peut servir d'Avantage Concurrentiel (Wexler, 2002 ; Croasdell, 2001).
  • Peut réduire réellement les coûts de transaction (Croasdell, 2001).
  • Peut servir un rôle politique dans les organisations. Ceci peut avoir des implications positives et négatives (Walsh et Ungson, 1991).

Limites de la Mémoire de l'Organisation. Inconvénients

  • Un accent mis trop élevé sur la mémoire de l'organisation peut neutraliser l'apprentissage dans une organisation, entraînant la rigidité et la cécité : les entreprises n'identifient plus les changements dans l'environnement.
  • La mémoire de l'organisation est fonction de l'âge d'une institution, de sa taille et de son succès (Sinkula, 1994 ; Lukas, Hult et Ferrell, 1996 ; et Berthon, Pitt et Ewing, 2001).
  • Son histoire antérieure peut générer une prise de décisions routinière et un apprentissage simple-boucle (Berthon, Pitt et Ewing, 2001).
  • Des éléments élaborés tels que les rôles et la structure organisationnelle, qui sont stockés dans la culture des institutions, peuvent également devenir des freins au changement (Walsh et Ungson, 1991).

Acceptations du modèle de Mémoire de l'Organisation. Conditions

  • Selon Walsh et Ungson (1991), quand vous pensez à la mémoire de l'organisation, vous devez considérer trois facteurs critiques : conservation, acquisition, et récupération.

Mémoire de l'Organisation Groupe d'Intérêt Spécial


Groupe d'Intérêt Spécial (1 membres)


Forum de Mémoire de l'Organisation  

Sujets récents

  Organisational Memory Blocks Innovation
I have found that memory is always the worst deterrent for accepting new challenges - for welcoming new recruits, new ideas.
Memory is goo...
     
 

Meilleures Pratiques - Mémoire de l'Organisation

Expert Tips (ENG) - Organizational Memory
 

Barriers that Hinder Effective Knowledge Sharing

 
 
 

Strategies to Change Employee Habits, Hearts and Heads

 
 
 

How to Identify and Map Knowledge

 
 
 

Pitfalls and Best Practices in Culture Change

 
 
 

Critical Activities to Build a Learning Organization

 
 
 

Knowledge Management Scope

 
 
 

Knowledge Management Focal Point

 
 
 

PROs and CONs of a Strong Corporate Culture

 
 



Développez-vous en en matière de l'administration des affaires et gestion



Ressources - Mémoire de l'Organisation
 

Nouvelles sur Organisationnel Mémoire


     
 

Nouvelles sur Connaissance Management


     
 

Vidéos sur Organisationnel Mémoire


     
 

Vidéos sur Connaissance Management


     
 

Présentations sur Organisationnel Mémoire


     
 

Présentations sur Connaissance Management


     
 

Plus sur Organisationnel Mémoire


     
 

Plus sur Connaissance Management


     



Accélérez votre carrière de management



Comparez la Mémoire de l'Organisation avec : Mise en Relation des Epistémologies  |  Modèle du SECI  |  Gestion de la Connaissance (Collison et Parcell)  |  Cinq Disciplines  |  l'Organisation Apprenante  |  Théorie des Systèmes Mécanistes et Organiques  |  Apprentissage par l'Action   |  Niveaux de Culture  |  Changement des Cultures d'Organisation  |  CMM des Personnes  |  MAGIC (Mesure du Capital Intellectuel)


Retour vers la page des disciplines de Management : Ressources Humaines  |  Connaissance et Immatériel


Plus de Méthodes, Modèles et Théorie de Management

Special Interest Group Leader

 


Au sujet de 12manage | Publicité | Lien avec nous / Citez-nous | Confidentialité | Suggestions | Conditions de service
© 2018 12manage - The Executive Fast Track. V15.0 - Dernière mise à jour : 20-11-2018. Tous les noms ™ de leurs propriétaires.