Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles

Paper / Change and Organization


Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles
HEDOUIN , Management Consultant, France

Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles (suite)


2) L’organisation flexible est centrée sur la supériorité produit /une vision du client qui va déterminer son choix sur les critères concurrentiels correspondant .
Mot phare =adaptation maîtrisée
Certains secteurs d’activité (montage ,assemblage ,servuction…)seraient structurellement déterminés à se trouver dans cette catégorie car soumis à une forte intensité concurrentielle par la qualité .
-L’environnement de l’entreprise y est caractérisé par :
-la prise en compte de raréfaction des ressources en entrée
-un marché de produit/service composites et non standards où l’offre est > demande , régulé par des barrières à l’entrée du marché
- un investissement financier qui vient de l’actionnariat / Bourse
-l’implantation géographique qui dépend des Moyens de transports
-une société démocratisée et une démographie maîtrisée
-un Etat qui crée des lois cadres adaptatives pour répondre aux besoins de mobilité géographique et professionnelle
- un contrat qui est un contrat commercial (donnant /donnant )
-un marché de l’emploi en création (employabilité)
-la technique de l’ingénieur est issue de l’électronique et de ses applications numériques pour produire des biens et des services optimisés
- la culture est démocratique ,européenne ,libérale, son éthique est la différenciation individuelle , l’art abstrait reflète en creux une réalité trop concrète .
Il y a aussi d’autres variables de l’environnement
-l’économie
-la concurrence
-
-L’organisation du pouvoir y est caractérisée par :
-une diffusion de l’information maîtrisée
-une circulation de l’information top down et bottom up
-le contre pouvoir exercé par des comités participatifs permanents
-un déploiement dans le temps construit sur la technostructure (Galbraith)
-un management de la délégation encadré fonctionnellement
-un management de contrôle matriciel (double ) et d’équipe
-un management de la décision partagée par les personnes concernées
-la légitimité du pouvoir est issue du mérite
-le client y dispose d’un panel de choix réel ou factice et le fournisseur est externalisé
-le travailleur est un adulte /le patron un parent permissif-adulte
Il y a aussi d’autres variables du pouvoir à examiner :
- l’expertise ou compétence ;
- la règle ou norme ;
-les actionnaires
-les partenaires et médias ou médiateurs;
- la figure qui le symbolise le mieux
….
-L’organisation de l’activité ou du travail y est caractérisée par :
- un travail en flux tendu ,adaptable ,flexible ,polyvalent,
- le travail y est géré par un référentiel d’activités élargies et enrichies (moindre division ) ,rythmé par l’organisation de la production de la ligne( de l’îlot ou de l’atelier )pour une durée de temps de l’ordre de la journée
- le travail est encadré par un manager dans une structure hiérarchico-fonctionnelle
- l’homme au travail a été formé pour exercer des compétences mouvantes ,il a appris des savoir-faire /comportements et sera promu par des résultats /objectifs
- une conception de l’activité proche de celle d’un investisseur qui entend maîtriser les risques (avec des agents responsables ,cf. Marcel Lesne)
- l’unité d’œuvre est constituée de produits /services spécifiques fabriqués en petites séries où la planification se fait par contexte ad hoc optimal,l’organisation du process est modulaire et l’amélioration est gérée par le système ou processus qualité.
Il y aussi d’autres variables de l’organisation de l’activité à examiner :
-la représentation du travail par l’entreprise /par les salariés
-la nature des méthodes ,de la formalisation ,
-le statut de l’informel
-la sélection de la M.O.
-la reconnaissance,la sécurité,l’ergonomie /activité
….
-Le système et les structures de gestion y sont caractérisés par :
- la stratégie conçue à partir des D.A.S. et des B.U.
- la connaissance conçue comme une ressource
- la veille essentiellement concurrentielle
- une approches des risques centrée sur l’Analyse de la Valeur produit /process
- la performance mesurée par la productivité des facteurs directs et concourants de production (JAT),une qualité pérenne (Kaïzen) et une rentabilité optimale (B.U.)
- une focalisation sur les Ressources Clients /fournisseurs
- les relations clients assurées par le MKT (pub,promo,enquête,études…)
- la chaîne logistique centrée sur l’intégralité du flux interne allant du bon de commande à la facture encaissée (MRP/ERP/LEAN…
Il y aussi d’autres variables des structures et du système de gestion à examiner
- les fonctions supports et opérationnelles (voir Porter « chaîne de valeur » et Mintzberg « technostructure ,appui logistique ,centre opérationnel «
- les systèmes de pilotage ,d’allocation de ressources ,de valorisation


React  |  More on the Author  |  More on this Interest Area   |  More on this View


Other Views by this Author: déclinaison organisationnelle du concept de stratégie générique | déclinaisons organisationnelles à partir de Treacy-wiersema | 5 modes de régulation de la cybernétique à l'auto -finalisation


 
About 12manage | Advertising | Link to us | Privacy | Terms of Service
Copyright 2017 12manage - The Executive Fast Track. V14.1 - Last updated: 16-12-2017. All names tm by their owners.