Leadership dans les Pays Moins Avancés: L'impact de la Culture 'moramora'


 
Leadership > Forum Se Connecter

Leadership dans les Pays Moins Avancés: L'impact de la Culture 'moramora'
Zoniaina, Coach, Madagascar

Devenir leader est une aspiration naturelle là où la concurrence est omniprésente.
Mais qu'en est-il là où prédomine la culture du "moramora" (traduction: facile, tranquille, simple)?
Pourquoi devenir meilleur? Pourquoi faire la course? Pourquoi se différencier? Dans le contexte culturel du "moramora", ces questions n’ont pas lieu d’être. Pourquoi se compliquer la vie?
Elles peuvent même impliquer une perception négative du leader et de son leadership.
Si tu n'as rien, tu peux toujours manger à ta faim, n’est-ce pas?! Creuse la terre, tu y trouveras des racines à manger. Tu as soif, va au bord de l'eau ou cueille des fruits. Tu es dans le désarroi, va voir la famille, les amis ou les voisins, ils te donneront quelque chose.
Notre hypothèse est donc: l'ancre culturelle du "moramora" s'oppose donc à l'essence du leadership.
Dans cette opposition, il y a également la problématique opérationnelle du leadership pour une population donc la majorité (+95%) sont soit passive, soit rebelle.
Pour les soumises et passives, la transposition des références du leader est inévitable. Et en l'absence du leader, le leadé devient fragile et vulnérable.
Pour les agressives et rebelles, un choc de références entre le leader et le leadé peut engendrer une plus grande frustration, ce qui conduira forcément à des conflits.
En conclusion, faut-il dire que le leadership doit composer avec la culture "moramora" pour être efficace dans les pma?
Si oui, le leadership doit-il devenir une nouvelle culture, un dogme voire une religion?
Si tel est le cas, je comprends mieux l’influence des gourous, prophètes, etc. Avec leurs mantras simples et accessibles, exemple: "amour, pardon, service", ils combinent l’intégralité du processus de leadership idéal dans les pma.
- "amour et pardon" pour renforcer le cycle de développement ou d’affirmation de soi
- "servir son prochain" pour un leadership plus inclusif.
Sinon, comment faut-il voir le problème du leadership dans les pays moins avancés?
Merci pour vos hypothèses et réponses...

 
 
Leadership dans les pays moins avancés
Tiana RANDRIANARIVELO, Coach, Madagascar
D'après mon analyse, la culture du "moramora" n'est pas en elle-même le fond du problème, elle est une conséquence d'un mauvais leadership. C'est l'attitude des personnes en position de leader qui renforce cette mentalité. Lorsque les gens sont considérés comme essentiellement des "outils" de production qui ont un ventre à remplir, ils ne penseront qu'aux moyens de remplir leur ventre.
Or, l'être humain est bien plus qu'un estomac. Il a des besoins don't il n'est pas toujours conscient car son milieu les ignore. Parlons par exemple, de la satisfaction d'un travail bien fait, d'avoir donné le meilleur de soi, d'avoir contribué à un objectif... Pour ne citer que cela.
Un vrai leader n'est pas un gourou mais celui qui rend conscient chaque être humain de sa valeur et de son potentiel afin qu'il puisse voler de ses propres ailes. Et comme cela demande de la patience et de l'humilité, peu de "leaders" s'y engagent et préfèrent recourir à un leadership autoritaire ou paternaliste, notamment dans les pma.
 

 
Leadership dans les pays moins avancés
Zoniaina, Coach, Madagascar
@Tiana randrianarivelo: merci beaucoup...
Puis-je avoir vos coordonnées, j'aimerai vous inviter à une conférence que j'organise vers décembre ou février sur le management et leadership à madagascar.
 

 
L'impact de la Culture 'moamora'
Gbala Jean Robert SERY, Consultant, Benin
Les pma dans leur ensemble sont caractérisé par l'oisiveté, la fête ou l'émotion, la main tendue et toute chose qui fait penser à l'état providence.
Or, le leader doit être un véritable sociologue, psychologue: un véritable maitre à penser.
Il est un modèle qui doit adapter son message au milieu et aux circonstances. Il doit sensibiliser et mobiliser sur des thématiques:
- Sens de responsabilité
- Culture endogène et production puis productivité
- Prise de conscience et contribution à la gestion de la vie publique
-amélioration de son cadre de vie
Ces thématiques feront passer du concept de qualité à celui de quantité. Plus les hommes verront les choses du coté qualité, plus ils sortiront de la simplicité et de la précarité. Et c'est le rôle du leader.
 

 
Leadership dans les pays moins avancés, se Transcender Grâce à la Fête et l'émotion!
Zoniaina, Coach, Madagascar
@Gbala SERY Jean Robert: Merci pour vos commentaires.
Si je retraduits ce que vous dites, la fête et l'émotion sont des stimulis forts dans les pma; et la qualité peut être un élément moteur pour faire changer les gens.
Dans ce cas, demander aux gens de s'impliquer pour améliorer sa qualité de vie et après les récompenser par une fête pour créer une émotion positive serait-elle donc une des pistes d'implémentation du leadership dans les pma?
Si oui, "la fête deviendrait6elle alors la facteur de motivation et de mobilisation officielle des gens?"... Célébrer chaque avancée par une fête... Why not?!
Si non, ne faudrait-il pas réfléchir sur la place de l'orgueil et les choix d'évolution des gens dans la société actuelle, notamment au sein des pma?
 

 
Leadership dans les pays moins avancés, l'Impact de la Culture Moramora
Gbala Jean Robert SERY, Consultant, Benin
Célébrer chaque avancée par une fête, why not?
Je voudrais aussi dire qu'au delà de la fête qui célèbre une victoire sur une étape de la vie, la culture moramora telle que vous la décrivez, vient du fait que les gens dans les pma ne cherchent pas plus loin que la satisfaction de leurs besoins primaires voire élémentaires.
C'est pour quoi, le leader, en ces pays de simplicité, doit axer son action sur l'amélioration de la qualité de la vie: l'environnement, la production, les rapports humains...
Cette prise de conscience de la qualité, qui n'est pas toujours mesurable, a fait la différence dans le développement des pays dits développés ou même émergents.
Ex: dans la culture moramora, on ne se gêne pas pour se nourrir puisque la providence donne de cueillir ou de déterrer. Le leader devrait apprendre aux populations à conserver plutôt qu'à cueillir sauvagement afin d'éviter la pénurie.
En l'absence de leader éclairé, les hommes tombent dans le train train du quotidien des pma: la fête, l'alcool..
 

 
Le Leadership s'enseigne aussi je crois
toto djadjame, Etudiant (Autre), Cameroun
Quand dans nos pma, les programmes d'enseignement restent calquer sur le modèle colonial comment voulez qu'on se lance dans le leadership si déjà on ne s'est pas ce que s'est. Comment rechercher l'excellence dans un environnement de médiocrité?
Je crois que l'on doit commencer par apprendre au citoyen dans nos pma, les notions d'excellence, de dépassement de soi; le sens de leadership naîtra de soi dans un tel environnement.
 

 
Leadership Est Iné
NIJIMBERE Jean Marie, DG, Burundi
Le leadership est phénomène qu'on n'apprend pas plutôt qu'on est. Ce qu'on apprend soit par formation ou par expérience est management. Pour le cas des Pma, ce qui manque, c'est le patriotisme, la solidarité et l'amour du prochain.
 

 
Le Leadership C'est Aussi Avoir Son Propre Point de Vue
Lova RASOLOFOARIJAONA, Etudiant (Université), Madagascar
C'est exactement ce qui manque dans les PMA, même si un leader née, cette mentalité incite une réaction négative soit vie a vie de l'économie soit social, dés que celui-ci projette un nouveau point de vue, il y est confronté!
 

 
Inculquer le Leadership à Madagascar
RAKOTOMANANTSOA, DG, Madagascar
@Tiana RANDRIANARIVELO: Pour moi, il y a 2 types de leaders dans les pays moins avancés surtout Madagascar: les politiciens que vous avez cités en haut et les chefs d'entreprises qui sont des managers et leaders en même temps. C'est dans le deuxième type" chef d'entreprise" que j'aimerai me focaliser davantage. Actuellement, on ne peut rien attendre des leaders politiciens, il faudra développer le sens de leadership, inclure dans les programmes scolaires même dès la primaire.On peut acquérir le leadership par la formation, faire des émissions télé, des débats, conférences sur le leadership. Ne pas se contenter d'énumérer mais établir des vrais plan d'action pour inculquer le sens de leadership dans l'esprit de chacun malgré la difficulté de tous les jours.
 

   
 

    Voulez-vous d'étudier plus avant? Vous pouvez apprendre plus à partir du résumé, forum, discussions, cours, cours, formation, instructions, conseils d'experts, les meilleures pratiques et sources d'éducation. S'Enregistrer.  



Plus sur Leadership

Forum
Meilleures Pratiques

Conseils d'experts

Ressources

Au sujet de 12manage | Publicité | Lien avec nous | Confidentialité | Conditions de service
Copyright 2017 12manage - La voie rapide vers la direction générale. V14.1 - Dernière mise à jour : 28-7-2017. Tout les noms TM par leurs propriétaires.