Relevons le défi

Advice / Leadership


Relevons le défi
LOKOSSOU Jourdain Chambord , Student (University), Benin

C’est par sa propre réussite en tant qu’acteur qu’on suscite la réussite chez les autres. On devient ainsi une référence dans l’action


La première attitude que l’on puisse attendre d’un homme ou d’une femme qui se veut acteur de son développement et de celui de son pays est de se remettre en cause et de voir la réalité en face même si elle fait mal. Commençons donc par admettre que dans les pays Africains en générale, cinquante ans d’indépendance n’ont pas servir à grande chose. Ils n’ont pas été utilisés au mieux par la plupart des gouvernements Africains et qu’on ne peut pas seulement accuser la colonisation pour expliquer le sous développement. Durant toutes ces années, plusieurs formules de développement intégral ou sectoriel de la production au sens large du terme ont été essayées par le biais de programmes nationaux, de projets etc. Plusieurs séminaires, colloques, ateliers, conférences, congrès et autres ont été organisés pour permettre à l’Afrique de relever la tête. Les uns après les autres, ils se sont révélés inefficaces et ont transformé une pauvreté sous développée en une pauvreté développée. Par conséquent, nous sommes entré dans une léthargie et acculés à consommer des produits importés, commettant ainsi ce que Mahatma Gandhi appelait le plus grave péché du monde : profiter, jouir et consommer sans conscience. Je suis d’accord avec vous que la colonisation a entrainé un pillage des ressources et des hommes avec une certaine violence qui laisse encore des traces après de nombreuses générations. Mais, remarquer avec moi qu’elle nous a légué et entretenu des habitudes d’irresponsabilité qui sont bien pires et qu’il convient d’enterrer. C’est ce que je nous propose de faire. Arrêtons de nous sentir victime et retroussons nos manches. Si vous êtes d’accord avec moi, il ne nous reste plus qu’à nous entendre sur la procédure à suivre après avoir retroussé les manches. Voici ma proposition :  Commençons par être lucide, la lucidité étant à la fois un processus, un état d’esprit et une qualité qui nous permet de poser des actes unis et cohérents.  Commençons par agir car quiconque n’agit pas a un destin de feuille morte et il suit la direction du vent dominant qui n’est pas toujours le meilleur.  Adoptons le principe d’absorption sélective qui consiste à savoir ce qu’on veut pour trier ce qui nous vient de l’extérieur. Il s’agit là de reconnaitre que les valeurs traditionnelles ne sont plus toutes adaptées au contexte actuel et que les valeurs occidentales sont inadaptées à la société Africaine. C’est donc en puisant dans notre propre héritage et en empruntant au monde des éléments qui nous conviennent que nous pourront inventer de nouvelles valeurs plus pertinentes. Mesdames, mesdemoiselles et messieurs mes frères Africains, sachez que c’est par sa propre réussite en tant qu’acteur qu’on suscite la réussite chez les autres. On devient ainsi une référence dans l’action. Merci. Jourdain C. LOKOSSOU

React  |  More on the Author  |  More on this Interest Area



 
About 12manage | Advertising | Link to us | Privacy | Terms of Service
Copyright 2017 12manage - The Executive Fast Track. V14.1 - Last updated: 29-3-2017. All names tm by their owners.