déclinaisons organisationnelles à partir de Treacy-wiersema

Paper / Change and Organization


déclinaisons organisationnelles à partir de Treacy-wiersema
HEDOUIN , Management Consultant, France

Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles en 3 parties


Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles
Etude des liens entre Stratégie et Organisation
1) L’organisation néo taylorienne est centrée sur l’excellence opérationnelle /une vision du client qui va déterminer son choix sur les critères concurrentiels correspondant .
Mot phare =stabilité
Certains secteurs d’activité (électro-ménager ,métallurgie…) seraient structurellement déterminés à se trouver dans cette catégorie car soumis à une forte intensité concurrentielle par le prix de vente .
-L’environnement de l’entreprise y est caractérisé par :
-la (relative) abondance des ressources
-un marché de produit/service simples et standards où la demande est > offre, régulé par des crises graves (1929)
- un investissement en argent qui vient du capital
-l’implantation géographique qui dépend de la proximité des M.P.
-une société élitiste et une démographie galopante
-un Etat qui crée des lois sur les droits et devoirs du travail pour répondre aux besoins matériels et de sécurité (Maslow)
- un contrat qui est un pacte social
-un marché de l’emploi inexistant (l’emploi à vie )
-la technique de l’ingénieur est issue de la physique et de ses applications mécaniques pour produire des biens
- la culture est républicaine ,nationale ,morale ,son éthique est l’exigence de progrès de la réalité quotidienne , l’art figuratif reflète le réel.
Il y a aussi d’autres variables de l’environnement
-l’économie
-la concurrence
-…….
-L’organisation du pouvoir y est caractérisée par :
-une diffusion de l’information limitée
-une circulation de l’information en cascade ( en lots descendants )
-le contre pouvoir exercé par les I.R.P.
-un déploiement dans le temps de type dynastique ou patrimonial
-un management de la délégation encadré hiérarchiquement
-un management de contrôle individuel et pyramidal
-un management de la décision vertical et descendant exercé par le n+1
-la légitimité du pouvoir est issue de la nomination hiérarchique
-le client y est contraint dans ses choix et le fournisseur dépendant du donneur d’ordre
-le travailleur est un enfant-adolescent /le patron un parent nourricier-punisseur
Il y a aussi d’autres variables du pouvoir à examiner :
- l’expertise ou compétence ;
- la règle ou norme ;
-les actionnaires
-les partenaires et médias ou médiateurs;
- la figure qui le symbolise le mieux
….
-L’organisation de l’activité ou du travail y est caractérisée par :
- un travail à la chaîne ,spécialisé,limité à un poste ,standardisé
- le travail y est géré par une fiche de poste ,rythmé par la production,pour une durée de temps chronométrée
- le travail est encadré par un contrôleur dans une structure pyramidale
- l’homme au travail a été formé pour le poste qu’il occupe,il a appris des connaissances, et sera promu à la loyauté et à la conformité
- une conception de l’activité proche de celle d’une propriété familiale(mes gens ,mon personnel )
- l’unité d’œuvre est constituée de biens uniformes fabriqués en masse(économie d’échelle ) où la planification se fait par produit ,l’organisation du process est linéaire et l’amélioration se réalise à partir du contrôle sur le produit fini.
Il y aussi d’autres variables de l’organisation de l’activité à examiner :
-la représentation du travail par l’entreprise /par les salariés
-la nature des méthodes ,de la formalisation ,
-le statut de l’informel
-la sélection de la M.O.
-la reconnaissance,la sécurité,l’ergonomie /activité
….
-Le système et les structures de gestion y sont caractérisés par :
- la stratégie conçue comme produire toujours plus
- la connaissance conçue comme un moyen
- la veille essentiellement industrielle
- une approches des risques centrée sur l’AMDEC
- la performance mesurée par la productivité des facteurs directs de
production , ),une qualité valable et une rentabilité raisonnable
- une focalisation sur les Ressources Matérielles ,les machines
- les relations clients assurées par la vente
- la chaîne logistique centrée sur la fabrication
Il y aussi d’autres variables des structures et du système de gestion à examiner
- les fonctions supports et opérationnelles (voir Porter « chaîne de valeur » et Mintzberg « technostructure ,appui logistique ,centre opérationnel «
- les systèmes de pilotage ,d’allocation de ressources ,de valorisation
.
.


React  |  More on the Author  |  More on this Interest Area   |  More on this View


Other Views by this Author: déclinaison organisationnelle du concept de stratégie générique | Le concept de stratégie générique chez Treacy-Wiersema et ses déclinaisons organisationnelles | 5 modes de régulation de la cybernétique à l'auto -finalisation


 
About 12manage | Advertising | Link to us | Privacy | Terms of Service
Copyright 2017 12manage - The Executive Fast Track. V14.1 - Last updated: 28-5-2017. All names tm by their owners.