Rh et Société

Opinion / Human Resources


Rh et Société
CALLIGARO , Management Consultant, France

RH et management


En ces périodes de crises à répétition, quel est le rôle des RH? D' aprés les industriels interrogés de l'ordre de 75 % des dirigeants (Lors de visites commerciales ), ces derniers sont partagés entre la conservation des marges ou la reconstruction des marges. A cet effet, ils ont le choix entre les adeptes du down-sizing et ceux de la prise de risque et de l'investissement dans le changement et les possibilités de croissance. Pour cela il leur faut recruter soit des professionnels aguéris, soit des jeunes diplômés. Les "professionnels" ou souvent des personnalités affirmées qui sont des adeptes du tujours plus de la même chose, down-sizing, compression des coûts, compression d'effectifs.........qui enregistrent des réductions de coût à court terme. Les jeunes diplomés ayant our eux le manque de référence professionnel quise traduit souvent par une soumission totale. Beaucoup de RH doivent choisir entre réduire ls coûts et mettre leur place ou leurs contrats en jeu. Et pour la majorité d'entre eux plus de 66 %, Il semble que les risques liés à à leur survivance directe fausse le jeu du recrutement. Les effets en sont des recrutements des candidats jeunes et largement surdimensionnés. Ces derniers rofitent souvent de ces opportunités pour consruire le périmètre de leur " futur carrière " avec des durées de maintien généralement courtes il n'est pas prare de voir des expériences d'un an dans les postes occupés. Le paradoxe de ces jeunes recrues ne sont pas pleinment opérationnels, si elles sont porteuses de potentiels intéressant et permettent des additions de faible coût " ( Une armée de romain pour rammasser une paquerette. ") L' objectif du coût est sauvegardé, mais rien ne garanti que la loyauté et la fidélité ne les feront rester dans l'entreprise. La place et le rôle du recruteur sont-ils confortés ? Le RH est-il resposable ? L'entreprise est -elle gagnante ? Pas si sûr elle récupère souvent des salariés qui se rodent et voguent vers des horizons meilleurs à la première occasion. Quel sont les coûts visibles et prévisibles de ces stratégies de court terme ?? Qui deviennent laconservation des savoirs faire ? Qelle est la richesse crée par l'entreprise à moyen et à long terme ? Que deviennent les gains du down-sizing et des gains financiers à court terme ? Et l' Innovation est-elle possible dans ces conditions ? L' Entreprise peut-elle conserver sa pérennité ? L'histoire montre que les grands développement ne résident ni dans la compétition, ni dans le clônage des individus et des comportements. La comptétition devient une course à la destruction progressive, il faut pour cela regarder les évènements sportifs combien d'invidus dans les clubs sportifs et combien de médaillé dans chaque discipline ? Beaucoup essaient et trés peu sont détenteurs de médailles. Que de frustrations pour n'arriver à rien quel gâchis contre productifs et démotivants pour les perdants. Rappelons nous que le cerveau humain, interprète trés facilement les expressions positives, ne dit-on pas par ailleur que la meilleure défense est dans l'attaque, alors arrêtons de construire des lignes de défenses qui sont contournées par nos concurrents étrangers ( les pays émergents) car ils jouent un jeu qui intègre le développement, l'environnement et les différences fédératrices plutôt que le conservatisme et la protection des privilèges.

React  |  More on the Author  |  More on this Interest Area



 
About 12manage | Advertising | Link to us | Privacy | Terms of Service
Copyright 2017 12manage - The Executive Fast Track. V14.1 - Last updated: 28-3-2017. All names tm by their owners.