Théorie de la poubelle de J.G. March

Best Practice / Change and Organization


Théorie de la poubelle de J.G. March
BOUTTI , Consultant, Morocco

Théorie de la poubelle de J.G. March à lépreuve du management privé et public


Cette théorie n’est à prendre à la légère puisqu’elle se vérifie dans bien des cas. Un manager séduit par une technique ou par une technologie élude rapidement la question du « Pourquoi aurait on besoin de cette solution ? » pour passer directement à celle du « Comment la mettre en œuvre ? ». L’inversion de l’ordre des questions, lorsque le « Pourquoi », première question à se poser , est reléguée derrière le « Comment », est une garanti d’échec assuré. Maints projets privés et publics (argent du contribuable sic !) achoppent d’ailleurs pour cela. Illustration Une administration (une collectivité locale, un département d’entreprise) qui n’a pas dépensé son budget en fin d’année cherche à le faire. Il trouve une solution : diligentée une étude. Une fois sur l’agenda, ce « faux problème » accroche l’intérêt de plusieurs personnes dans l’organisation : il devient prioritaire et des projets concrets initialement prévus pour l’année suivante sont supprimés.

React  |  More on the Author  |  More on this Interest Area   |  More on this View


Other Views by this Author: Principes et Bonnes Pratiques (PBP) | Bienvenue pour toute collaboration au Maroc


 
About 12manage | Advertising | Link to us | Privacy | Terms of Service
Copyright 2017 12manage - The Executive Fast Track. V14.1 - Last updated: 22-1-2017. All names tm by their owners.