Théorie du Noyau Dur
(Kleiner)

Centre de Connaissances

   

Ce qui vient en priorité dans chaque organisation ? Conservez le contentement du Noyau dur. Définition de la Théorie du Noyau Dur de Art Kleiner.

Sommaire

  1. Résumé
  2. Forum
  3. Meilleures Pratiques
  4. Expert Tips
  5. Ressources
  6. Imprimer

L'objectif réel de l'entreprise moderne

Kleiner fait la formulation audacieuse que ce qui vient en priorité dans chaque organisation est : préserver la satisfaction du Noyau dur (généralement la plupart des cadres dirigeants). Mais, selon Kleiner, les Noyaux durs ne sont pas mauvais ou dysfonctionnels en soi. Ils sont plutôt nécessaires et même le meilleur espoir que nous ayons d'élever le niveau de l'humanité, puisque les organisations sont les amplificateurs naturels des aptitudes humaines. Le Noyau dur d'une organisation est également la source de son énergie, de son dynamisme et de son orientation. Ou plus exactement, n'importe quelle organisation s'oriente dans la direction des besoins du Noyau dur que les personnes perçoivent et qu'il laisse faire. Les non-membres dépendent de la direction voulue par le Noyau dur. Le Noyau dur et ses membres dépendent des non-membres pour leur légitimité.


Les Noyaux durs ne figurent généralement dans aucun organigramme. Comparez : Organigramme. Ils existent seulement dans les coeurs et les pensées des personnes. Au bout d'une certaine période, les entreprises ressembleront à leur Noyau dur et agirons comme lui. Et automatiquement pivote et se déforme pour donner aux membres du Noyau dur ce qu'ils pensent qu'ils veulent et ont besoin, sans même leur demander. Les grands Noyaux durs détiennent une forme essentielle de connaissance. Ils ajustent le contexte qui établit ces connaissances comme significatives.


Comment les Noyaux durs deviennent-ils si puissants ?

Kleiner explique que le mécanisme est basé sur la supposition et l'amplification. Les personnes qui ne font pas partie du Noyau dur essaient de deviner ce que souhaite le Noyau dur. A tel point qu'une simple remarque en passant d'un membre de Noyau dur peut être amplifiée comme un changement de direction d'une division entière. Par conséquent, les cadres dirigeants doivent être très prudents sur le contenu de ce qu'ils disent. Selon Kleiner, les concepts comme le Balanced Scorecard ne changent pas vraiment cela. Bien que des mesures plus objectives puissent être employées et qu'il y ai une meilleur communication stratégique descendante, il reste en suspend un certain nombre de suppositions : les gens supposent qu'ils devraient interpréter leurs perceptions de ce que veut vraiment le Noyau dur, et ils supposent également qu'ils devraient interpréter le Noyau dur selon ces perceptions : si les mesures envoient un signal clair, alors ils supposent que c'est là où le Noyau dur veut que l'organisation aille. Selon Kleiner, la dynamique de Noyau dur empêche également les organisations de changer facilement. Aussi bien le Noyau dur que les salariés n'en faisant pas partie sont intéressés à préserver le statu quo.


Les organisations à Noyau dur élargi

Kleiner suggère qu' il est possible de créer des « Organisations à Noyau dur élargi ». Pour réaliser cela, les éléments suivants sont suggérés :

  • Plans d'acquisition de valeurs (actions) des salariés.
  • Littérature financière.
  • Prise de décision non-hiérarchique.
  • Programmes de formation complets (finance et stratégie).

En cela, la théorie du Noyau dur est très peu différente de la pensée de Gestion Basée sur la Valeur.


En ce qui concerne la partie création de valeur de la GBV, il est important de décider si une entreprise devrait viser principalement la Maximisation de la Valeur Actionnaire, ou prendre la position selon laquelle, en réalité, le Noyau dur est prioritaire. On aboutit essentiellement à une forme de Stakeholder Value Perspective (Perspective Valeur Partenaire). Ainsi la dynamique du Noyau dur peut fournir une définition au phénomène selon lequel les entreprises, en dépit d'avoir adopté la philosophie de la Maximisation de Valeur Actionnaire, ne sont pas très sensibles aux besoins des actionnaires. Parfois, les membres du Noyau dur croient de manière erronée, que la première tâche d'une organisation est avant tout de maintenir le cours de l'action. La manière la plus facile de faire cela est : la présentation de résultats trimestriels positifs progressant lentement mais surement. Par les phénomènes de supposition et d'amplification, l'organisation entière suivra un Noyau dur qui fait cette erreur sérieuse. L'organisation aidera le Noyau dur en fournissant une image manipulée et incorrecte de la réalité au lieu de ce qui devrait être vraiment fait : prendre les décisions qui maximisent la valeur d'actionnaire (ou partenaires). Comparez : Sept Signes d'Effondrement Ethique


Livre : Art Kleiner - Who Really Matters -


Forum de Théorie du Noyau Dur
  Key Assumptions of the Core Group Theory
Kleiner says that the Core Group Theory (CGT) holds for both for-profit organizations and non-profit organizations. The theory helps to clarify certain behavior that has not been explained by other organizational theories yet.
However, for the C...
     
 

Théorie du Noyau Dur Groupe d'Intérêt Spécial


Groupe d'Intérêt Spécial

Théorie du Noyau Dur Enseignement & Evènements


Trouvez des formations, séminaires et évènements


Meilleures Pratiques - Théorie du Noyau Dur Premium

Expert Tips (ENG) - Core Group Theory Premium
 

3 Causes of Disagreement in Team Decision-making Processes

According to Freeman and Haskins (2014), there are three main categories of potential root causes for disagreements within teams. When such a disagree...
Usage (application) : Group Decision-making, Team Decision-making, Reasons for Disagreement, 3 Fs, Group Collaboration
 
 
 

Why is Changing an Organization Culture So Hard? The ASA Model (Schneider)

Why is changing an organization culture so difficult? Because, once it is established, a culture has the tendency to strengthen itself, become more ho...
Usage (application) : Organization Culture, Culture Change, Corporate Culture, Change Management, Recruitment
 
 
 

The Relationship between the Power of Leaders and Overconfidence

Fast et al. (2012) researched the relationship between power and overconfidence. In many cases it can be seen that decision making by power holders is...
Usage (application) : Leadership, Power, Leadership Development, Executive Education
 
 
 

Mobilize the Expertise in your Team Early On

In a short article, Bonner and Bolinger describe a surprisingly simple process to beef up the problem solving and/or decision-making capacity of your ...
Usage (application) : Team Formation, Expert Power, Group Decision-making, Extroversion, Introversion
 
 
 

Kleiner’s Core Group Theory versus Thompson’s Dominant Coalition on Decentralization

In the article ”Core Group Theory and the emancipation agenda” the CGT of Kleiner and the Dominant Coalition of Thompson are compared. Both theories h...
Usage (application) : Mechanisms Behind Core Groups and Dominant Coalitions
 
 
 

Who really matters? Who is in my Organization's Core Group?

In order to find out which people are in the core group of your organization, Art Kleiner suggest asking yourself following questions:
- Thinking...
Usage (application) : Strategy, Leadership
 
 
 

Pluralistic Ignorance and the Abilene Paradox

Pluralistic Ignorance can be described as a situation in which a certain person has an opinion, but believes that most of his or her colleagues hold t...
Usage (application) : Problems in Group Decision Making
 
 
 

The Role of the CEO in Strategic Change Initiation

In management literature the role of the CEO in formulating and implementing strategic change has often been emphasized.
An interesting view to s...
Usage (application) : Communicating Strategic Change
 
 
 

PROs and CONs of a Strong Corporate Culture

Implementing a significant change is generally easier when the corporate culture is not strong. By strong Corporate Culture is meant that values an...
Usage (application) : Corporate Culture Change, Change Management, Organizational Change
 
 
 

Am I in the Core Group?

Art Kleiner suggests asking yourself following questions in order to find out if you are in the core group of your organization or not:
- Are you...
Usage (application) : Strategy, Leadership
 
 

Ressources - Théorie du Noyau Dur Premium
 

Nouvelles

Coeur Kleiner
     
 

Nouvelles

Coeur Organisation
     
 

Vidéos

Coeur Kleiner
     
 

Vidéos

Coeur Organisation
     
 

Présentations

Coeur Kleiner
     
 

Présentations

Coeur Organisation
     
 

Plus

Coeur Kleiner
     
 

Plus

Coeur Organisation
     

Comparez avec :   Pensée de Groupe  |  Spirale du Silence  |  Organigramme  |  Organisation Organique  |  Bases Sociales de la Puissance  |  Niveaux de Culture  |  Enquête d'Appréciation  |  Déviance Positive  |  Changement des Cultures d'Organisation  |  Types de culture  |  Théorie de la Contingence  |  Cadrage  |  Leadership Charismatique  |  Leadership-Serviteur


Retour vers la page des disciplines de Management : Changement & Organisation  |  Communication et Compétence  |  Éthique et Responsabilité  |  Ressources Humaines  |   Leadership  |  Stratégie


Plus de Méthodes, Modèles et Théorie de Management

Special Interest Group Leader

Vous ici


Au sujet de 12manage | Publicité | Lien avec nous | Confidentialité | Conditions de service
Copyright 2016 12manage - La voie rapide vers la direction générale. V14.1 - Dernière mise à jour : 27-9-2016. Tout les noms TM par leurs propriétaires.